Martin Faure.
“Eveil”. 2021.
Huile sur toile.

“Eveil” est une toile de 140×120 cm, sans châssis, peinte à l’huile en Mars 2021 à la Richardière.
Sa tonalité est mis ombre, mis lumière, comme l’heure entre chien et loup où l’âme s’éveille avant de plonger dans les ressentis nocturnes, ou bien s’éveille après une nuit remuante emportant des songes qui sont encore dans l’air.

Son contexte:
Le mois de Mars, qui est un mois transitoire, il fait passer de l’hiver au printemps.
Les jours et les nuits commencent à s’équilibrer. La flore s’éveille.
“Eveil”  a été peinte sous la verrière du vallon, posée sur une planche verticale.
Par la verrière, gauche ou droite, Martin Faure voyait le bois, le vallon, le ciel, les champs.
Tout ces éléments naturels et de saison, saisis pour d’autres rôles, ceux de l’Art, ont servit de décor aux rêveries  face à la toile blanche, avant et pendant son évolution.

Le temps de la toile:
C’était le deuxième temps d’une résidence prévue pour quatre saisons par l’artiste Martin Faure, peintre de la reliance (la reliance vécue, c’est-à-dire l’état de reliance) entre une vision personnelle “d’un jour, une heure, quelque part”, et sa manifestation visible, une toile.
C’est notre sentiment, et c’est aussi un témoignage sur sa façon de commencer une toile, de lui porter attention, précisions, décisions, jours après jours, à elle seule, jusqu’à son aboutissement, avec inspiration.

A chaque temps et lieu où il puisse travailler son Art, Martin Faure, lie des amitiés avec des paysages, des êtres, des pays et des régions, des lieux, des lumières, par ses temps de création.
Après “le coteau” ( voir article et écouter l’audio), Martin Faure à la Richardière habita “le vallon” et son atelier.

La Richardière huma avec délice le parfum de térébenthine qui s’en échappait, un mois de Mars, juste avant que les portes et les fenêtres puissent rester ouvertes.

Eveil  est une toile à découvrir à la Richardière depuis que nous avons décidé de la faire entrer dans notre collection, et l’esprit du lieu .

 

Ce qu'en dit le peintre: 
“Only the spirit, if it blows on clay, can create man. »These words of A. Saint-Exupéry struck me, and if this painting was exactly that, the spirit which awakens multiple and singular at the same time through the lines of the engraved earth, the song which blows, the drums echoes in the wind and the air that changes from dusk… the party is there, the ritual too, tribut to the Cuban Bata, hidden away from the crowd. See the dreams, the reflection of the owl in the water, bring the trees to life, those who survive and those who are gone. Sparkling lights come here to illuminate the portrait of this luxuriant wealth, mangroves, jungles, corners of still uninhabited land that dot the landscape in the forests. The enlightened spirit, a new reason. We wake up, we fly, we stumble, we heal and we play. The shadows listen to the party, the beings travel together in magic, a sacred cow passes by, she also lives and desire escapes to infinity behind a nascent landscape that is both theatrical setting and the depth of the soul of a landscape. A mad desire to experience the world together but away from the madness to experience the beauty of earthen cases which sows the world with poetry. #oilpainting#landscape #music #bata #trees#desert #motif #artlovers #artwarchers#contemporaryart #cow #magic #spirit#party #abstractart #figuratif

Martin Faure https://www.martinfaure.com

instagram FAURE:  https://www.instagram.com/faure/?hl=fr